Retranscription de la Conférence de Philippe Géléoc à la Breizh Academy, le 26 janvier 2018 (début). A suivre…

Réussir à être recruté. 9 clefs de réussite pour se préparer et se présenter

Quelques mots préalables…

En fait, je ne vais pas vous raconter toute ma vie, mais au départ je suis… : je travaille au Conseil départemental du Finistère et je suis « Chargé de mission Insertion des jeunes, ESS (Économie Sociale et Solidaire) » et parallèlement j’interviens à l’Université en tant que Chargé de cours. Et si je vous dis ça, c’est parce que cette question-là, cette question du recrutement ou « comment on fait en sorte d’être recruté quelque part », c’est par le biais des cours à l’IPAG (Institut de Préparation à l’Administration Générale) que je l’ai croisée, c’est par ce biais des cours que je dispense à l’IPAG que j’ai croisé le thème du « recrutement ».

C’est d’ailleurs sous cet angle-là que je vais, pour partie, voir les choses. Ça veut dire que je me suis intéressé surtout au recrutement tel qu’il se passe dans la Fonction publique, mais ça ne m’a pas empêché d’aller voir « à côté » et d’aller voir notamment des chefs d’entreprise pour savoir comment ça se passe quand ils recrutent quelqu’un, quand ils essayent de recruter quelqu’un. Et ça m’a permis de voir qu’il y a des similitudes entre ce qui se passe dans la Fonction publique et ce qui se passe dans le secteur privé.

« Réussir à être recruté. 9 clefs de réussite… »

Comme on est de bons amis [;-) ] je vous donnerai plus que 9 !

Je commencerai par dire quelques mots de façon générale. Généralement quand je fais un cours autour de ces questions-là, je parle de la « présentation de parcours » dans le cadre de…quelque chose qui paraît un peu barbare à première vue et qui est, au niveau de la fonction publique, ce qu’on appelle la RAEP : la « Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle ». Je vais vous en dire quelques mots et expliciter le sens du sigle car ça me semble important avant d’aborder la suite.

Mon propos, je vais faire en sorte de le faire tenir en trois temps, et dans chacun de ces 3 temps, il y aura 3 points. Donc, si je ne me trompe pas : « 3 x 3 », ça devrait faire à peu près « 9 » [;-) ]. Donc 9 clefs de réussite.

Avant d’entrer dans chacun de ces temps, je voudrais dire simplement quelques mots sur ce qui a trait à la « présentation de parcours » et ce qui a trait à la « RAEP » (la « Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle »). Je vais en venir à des choses simples, hein.

Ça veut dire quoi concrètement, ça veut dire que là, au niveau de la Breizh Academy, on dit les choses de la façon suivante : « Réussir à être récruté. 9 clefs de la réussite pour se préparer et se présenter ».

En fait, dans la plupart des cas, quand on va vers un recrutement, on doit passer très souvent par la présentation de parcours, c’est-à-dire que, concrètement, si vous postulez quelque part, on va vous demander de vous présenter, on va vous demander : « est-ce que vous pourriez nous dire quelques mots concernant qui vous êtes, ce que vous avez eu comme parcours jusqu’à présent et pourquoi vous avez postulé ? Etc. ». C’est bien souvent comme cela que ça se passe et vous livrez une « présentation de parcours ».

On a quelque chose de cet ordre-là dans la fonction publique.

Sans entrer dans les détails retenons qu’auparavant il y avait une façon de recruter qui était plus académique, plus en lien avec les connaissances de type universitaire, les connaissances de type « culture générale » et, de plus en plus, on va aller chercher autre chose ; on va essayer de savoir, à travers la présentation de parcours de la personne quelles sont les compétences, notamment que cette personne-là a pu développer dans le passé. On ne veut pas recruter quelqu’un qui connaisse par cœur Molière ou Kant ou…qui vous voulez, on ne veut pas recruter quelqu’un qui soit spécialiste de tel ou tel auteur, mais on veut recruter quelqu’un qui ait telle et telle compétences qu’il faudra avoir demain.

Donc, d’un côté on a « le candidat », la personne qui va postuler et qui va devoir « se présenter » et d’un autre côté, en face, on a deux ou trois personnes, parfois davantage : c’est « le recruteur », ce sont les « membres du jury » ; et ces personnes-là, dans la fonction publique,elles sont censées s’occuper de ce qu’on appelle la « RAEP ».

Je vous en dis quelques mots…

RAEP, encore une fois, c’est : « reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle ».

« Présentation de parcours », du côté du candidat : on arrive à imaginer ce que c’est ; c’est tout simplement comme ce que j’ai fait en arrivant où j’ai dit « Voilà, je me présente, je m’appelle Philippe Géléoc… ». Donc ça, c’est du côté du candidat.

Et, en face, on est avec des recruteurs qui sont sur une question qu’ils se posent : « est-ce qu’on peut reconnaître que dans la présentation qu’on a avec le candidat il y a certains acquis de l’expérience professionnelle  ? » …

[Retranscription en cours. A suivre…]